“Brins de Mahâbhârata” VERSION LONGUE (3h30) le dimanche 28 avril 2024 à Paris

Il est prévu 4 séances de 50 mn, deux pauses de 15/20 mn et une pause repas.

Horaires :

  • 10h30 à 12h30 – pause de 15/20 mn vers 11h20
  • Pause repas de 12H30 à 14h.
  • 14H à 16H – pause de 15/20 mn vers 14h50.

« Des “brins” pour évoquer la très grande épopée, en plongeant le public dans les aventures de héros attachants. A travers des épisodes drôles ou merveilleux, c’est l’éternelle lutte entre les forces de lumière et celles de l’ombre qui nous est contée.

Toute la complexité humaine habite cette épopée. Les héros sombres sont très émouvants, nous rappelant combien la jalousie, l’envie, la haine sont douloureuses à vivre et la recherche du pouvoir décevante…

Les héros lumineux vivent en exil dans la forêt, dans des conditions difficiles. Ils se préparent en secret et leur élévation d’esprit croît à chaque épreuve. Ils nous enseignent la loyauté, l’humilité, la simplicité, et la satisfaction profonde d’accomplir “ce qui est juste”.

Car, on l’aura compris, c’est le fil du “Dharma” – Justice, ordre cosmique – qui sous-tend ce récit à haute teneur spirituelle… »

Version longue : Durée : 3h40 environs – Publics : Adultes et enfants dès 12 ans

Théâtre de l’Écho – 31 – 33 Rue des Orteaux, 75020 Paris

Informations Tarifs et Réservations :
Réservations ouvertes !
billetreduc uniquement. 48 places.

Raisons des 2 tarifs:

  • Le 1er: 24€ (prix réel payé = 26€ avec frais de rés.) est SANS le déjeuner.
  • Le 2nd: 32€ (prix réel payé = 34,5€ avec frais de rés.) COMPREND le déjeuner.
  • Le déjeuner, fait maison, est délicieux, mais ce service est limité à 16 à 18 couverts maximum.
  • => Autour du théâtre, vous trouverez commerces et brasseries.

NOTE D’INTENTION

Ce spectacle est la suite naturelle de celui intitulé « La Krishna Lila », mythe lui-même extrait du Mahâbhârata, que je conte depuis longtemps. Lu et relu depuis des années pour d’autres recherches, la grande épopée s’imposa à moi dans sa version longue lors des confinements. Avoir le temps de plonger dans son immensité s’avéra une merveilleuse occasion de rester créative.

Dans ces « Brins », je conte un choix d’épisodes vivants et attachants qui ont chacun leur début et leur fin et sont représentatifs du récit. Étant donné la taille de l’épopée, de grandes coupes furent nécessaires et des héros importants ignorés. Mais l’esprit de l’ensemble est préservé.  J’ai eu à cœur de préserver le fil du Dharma qui fonde l’épopée et la profondeur mythique de son sens.

Catherine Zarcate

Visits: 1